Turisme de Sitges

Nouvelles

La Mairie de Sitges présente la première édition du Festival littéraire « Sitges, Cité de livres »

Le weekend des 16, 17 et 18 avril, la promenade maritime de Sitges accueillera la première édition de « Sitges, Cité de livres », un pari de la mairie de Sitges pour le tourisme culturel et la tenue d’événements ayant une répercussion positive sur le tissu économique et social de la commune.

La Mairie de Sitges a présenté cet après-midi, lors d’une conférence de presse télématique, la première édition du festival littéraire « Sitges, Cité de livres », qui se tiendra du 16 au 18 avril. La maire de Sitges, Aurora Carbonell, le directeur du Réseau de Villes de livres de Catalogne, Enric Bono, et le commissaire de cette première édition du festival, le journaliste de Sitges Jordi Barrachina, ont été chargés de présenter l’événement à la presse et d’en montrer l’affiche.


Le festival littéraire Cité de livres installera son marché de maisons d’édition indépendantes sur la promenade maritime de Sitges, et déploiera un programme de présentations, débats, spectacles et expositions pour tous les publics autour du monde du livre et de la promotion de la lecture.


La maire de Sitges, Aurora Carbonell, a déclaré « nous lançons ce festival avec pour objectifs de mettre en valeur l’intense activité culturelle de Sitges et de susciter des événements transversaux capables d’avoir des répercussions positives aussi bien sur le tissu économique que social de la ville, en offrant une expérience enrichissante aux résidents, visiteurs et touristes ». À cet égard, Mme Carbonell a mis l’accent sur la responsabilité des institutions publiques en termes de réactivation et de dynamisation de l’activité culturelle et touristique, secteurs décisifs pour l’économie du pays.


Le directeur du Réseau de Villes de livres de Catalogne, Enric Bono, a pour sa part souhaité souligner, avant d’aborder les caractéristiques du festival, le courage de la Mairie de Sitges « qui ouvre les bras au secteur éditorial en dépit du cadre de pandémie et lui offre l’opportunité de s’échauffer, en quelque sorte, une semaine avant la Saint-Jordi, pour entamer une campagne plus que nécessaire pour le secteur ». En ce sens, et toujours en termes de pandémie, la maire a souligné que « le festival a été conçu en fonction des recommandations du Procicat (Plan de protection civile) et la proposition que nous présentons aujourd’hui sera soumise aux conditions de sécurité sanitaire en vigueur à la date du festival. »

 

Cycle de Sitges

Dans le droit fil du travail que soutient Tourisme de Sitges, en lien avec la durabilité et avec pour objet de mettre en valeur l’identité et l’héritage culturel de la destination, Enric Bono a insisté, alors que nous découvrions l’affiche du festival, sur le fait que « Cité de livres » ne prétend pas être un acte étranger à l’identité du territoire qui l’accueille, et c’est pourquoi l’évolution de Sitges durant les 100 dernières années aura un poids spécifique très important au sein du programme ».


Le commissaire de cette édition du festival, le journaliste et historien de Sitges Jordi Barrachina, a pour sa part explique au sujet du programme que « la colonne vertébrale en sera l’évolution de la ville depuis les années 20 du siècle dernier, à partir de la construction de la promenade maritime et de Terramar, et de l’apparition conjointe de divers éléments à cette époque : les avant-gardes, l’architecture rationaliste ou la Sitges festive... qui jetèrent les fondations de l’identité actuelle de la cité ».


Le coup d’envoi de Sitges Cité de livres sera donné le vendredi 16 avril au soir, lors d’un acte institutionnel qui sera suivi d’un débat intitulé « Sitges audacieuse. Du Manifeste Jaune à la Cubana » qui, selon Barrachina, « passera en revue les différentes étapes de l’évolution culturelle de la cité au xxe siècle, et les manifestations qui sont nées dans les cent dernières années et ont donné lieu à la Sitges que nous connaissons aujourd’hui ».

 

Au long du weekend, les tables rondes autour de Sitges alterneront avec les présentations des dernières nouveautés littéraires, les auteurs primés cette dernière année et une série d’activités alternatives telles que récitals poétiques, activités pour enfants et expositions tous publics qui auront lieu sur la promenade maritime et dans des établissements des alentours, notamment les salons de l’Hôtel ME Sitges Terramar, parrain de l’événement.

  • SitgesVila del Llibre (Cartell)v2.jpg

Partager

Commentaires

Aucun commentaire.

BIENVENUE DANS LES PROCESSUS PARTICIPATIFS