Turisme de Sitges

Blog

Vous, le sable, la mer bleue… la normalité la plus attendue

Nous sommes ouverts pour que quiconque puisse venir à Sitges de n’importe où en Espagne ou d’un pays de l’espace Schengen. Et bien que nous ayons de nombreux plans, nous vous suggérons de nous rencontrer sur une de nos plages, lesquelles sont désormais plus belles et plus bleues… Surtout, bleues…

Oui, parfaitement, fierté bleue. Fierté pour une couleur et pour un effort conjoint. Parce que cinq de nos plages, Aiguadolç, la Barra, la Ribera, Les Botigues et Sant Sebastià, ont reçu leur propre pavillon bleu, une distinction qui récompense l’effort public (et citoyen, attention !) de respecter des critères d’accessibilité, propreté, gestion environnementale, sécurité et qualité de l’eau. Pour que vous voyiez qu’à Sitges la ‘nouvelle normalité’ (un terme à proscrire, n’est-ce pas ?) vous attend sur le sable (ou dans l’eau ou à la buvette)

 

Oui, bon, d’accord, passons à la question de la sécurité. Excusez-nous, mais ici, à Sitges, nous ne donnons pas la priorité au bon côté des choses, nous y vivons. C’est une affaire de climat, de caractère bohème, enclin à profiter de la vie avant même d’apprendre à marcher… voire, sans doute, d’un peu tout cela à la fois. Mais le fait d’être du côté de la couleur ne nous empêche pas de veiller à votre sécurité et à celle de tous. Par conséquent, et pour éviter que la « bestiole » ne transforme notre sourire en grimace, il faudra respecter la distance d’un mètre cinquante entre les uns et les autres, afin de réduire les risques. Dans tous les cas, une équipe d’agents d’information municipaux, dûment identifiés (et souriants, trait caractéristique de la maison), se chargeront d’indiquer les restrictions éventuelles et de partager des recommandations le cas échéant. Alors, si justement à ce moment il n’est pas possible d’accéder à la plage ? Les options ne manquent pas. En voici quelques-unes : promenade sur le ‘paseo’ (maritime), prendre un verre, visiter nos musées, promenade dans la vieille ville (si vous ne la connaissez pas, nous vous envions pour cette « première fois ») et reprendre un verre ou peut-être grignoter ou manger un bout. En vérité, avoir du bon temps à Sitges n’a jamais été un problème ;)

 

Permettez-nous de vous présenter Manel Martínez, président de l’Association des Plages de Sitges. Manel personnifie littéralement l’attitude dont nous parlions, celle du bon côté des choses : "Oui, vraiment, nous avons très très envie de redonner vie à nos plages, de voir y revenir les gens et de les voir en profiter, d’elles et de leurs services ; ces dernières semaines ont été dures mais nous sommes de plus en plus optimistes et ravis de recevoir dans les jours à venir amis et touristes". Des retrouvailles sûres ? "Oui, bien entendu ; d’ailleurs, nous avons élaboré notre propre protocole de sécurité, que nous avons associé à celui de la Mairie de Sitges pour garantir au maximum la sécurité de nos visiteurs et de nos opérateurs".  Une garantie qui couvre 17 kilomètres de côtes et 26 plages : "Peu de localités sont en mesure d’offrir une telle variété et le moment est sans doute idéal pour découvrir de nouvelles plages ou de faire son choix en fonction de son envie du jour". Comme dit le conseiller de plages Guillem Escolà , "Sitges fait un grand effort pour que les plages soient prêtes avec le minimum de risques et un confort maximal".

 

 

Aussi nous vous attendons sur le sable. Au fait, voici un scoop : si vous prévoyez de venir en juillet ou en août (et là, tous ceux qui viennent d’autres pays sont invités également –nous avons plus que hâte de les revoir aussi-), sachez que, tout près de la plage, sur le Passeig de la Ribera, est prévue une série de concerts sous l’intitulé séduisant d‘Imprescindibles’ (indispensables). Ne me dites pas que ce titre n’est pas cool… On peut certes se passer de certaines choses, mais de certaines autres, c’est impossible. Or, venir à Sitges est indispensable (pas une fois, mais plusieurs au cours d’une vie), et que vous y veniez, aussi. Nous vous attentons…

30/06/2020

Culture, Musique, Plages, Tourisme

  • Vine a la platja

Partager

Commentaires

  1. Moderador
    26 juin 2020
    Hola, és la Cala Morisca!
  2. Balduí Belga
    25 juin 2020
    Quina platja més xula !
    jo vull anar-hi!
    On és ?

Thèmes connexes