Turisme de Sitges

Le Sanctuaire du Vinyet, patrimoine émotionnel de Sitges et visite incontournable

Le 5 août est le jour de la Fête de la Vierge du Vinyet, dont le sanctuaire, inscrit au patrimoine architectural, se transforme en point de rencontre pour vénérer la Vierge la plus chère à Sitges. Des messes en son honneur, un petit marché et des feux d’artifices sont programmés pour l’occasion. Si vous êtes à Sitges à cette date, ne la ratez pas, il s’agit en effet d’un patrimoine émotionnel que partagent les habitants de la localité.

L’endroit où se dresse l’actuel ermitage du Vinyet a tout d’abord accueilli une prospère villa romaine, comme l’ont démontré différentes fouilles. À la chute de l’empire romain, on y construisit la première église en l’honneur de la Vierge du Vinyet. La légende –vous aimez les légendes, non ?- veut qu’un esclave mauresque du nom d’Alí, ait mis à jour l’image de la Vierge alors qu’il travaillait la vigne. Il la ramassa rapidement, la mit dans son panier (elle était très petite, pas plus de 40 centimètres), la couvrit d’un torchon et s’en fut bien vite chez son maître, M. Milà. Lorsque celui-ci le reçut, Ali voulut lui montrer le contenu du panier… mais celui-ci était vide. Le pauvre esclave se confondit en excuses et retourna dans les vignes. Juste à l’endroit où il l’avait trouvée, la Vierge était toujours là. "C’est impossible", pensa Ali, qui la remit dans son panier et repartit pour la demeure de la famille Milà. On l’y reçut à nouveau… mais le panier s’avéra vide, encore une fois. M. Milà proposa alors d’accompagner Ali jusqu’à l’endroit des faits…et il put effectivement y voir la Vierge de ses propres yeux. Sa décision fut immédiate : il ferait construire un sanctuaire en l’honneur de la Vierge du Vinyet.

 

Santuari Vinyet.jpeg

 

L'ermitage devint rapidement populaire et le nombre de dévots qui venaient vénérer la Vierge augmenta. La Vierge de Vinyet était la patronne, par exemple, des Sitgetans qui partaient en Amérique pour chercher fortune - les "Indianos" ou "Americanos". C'est pourquoi, si vous visitez le sanctuaire, vous verrez les ex-voto (offrandes) qu'ils lui faisaient à leur retour, sous la forme d'une maquette de leur bateau.

 

Le clocher emblématique de cette chapelle blanchie à la chaux a été construit en 1801. Et l'image actuelle de la Vierge de Vinyet est l'œuvre de Pere Jou, qui l'a reconstruite en 1939. Jou a également été le principal sculpteur du Palau Maricel, où les chapiteaux, les portes et les fenêtres portent sa signature. L'intérieur du sanctuaire est également remarquable pour ses retables en bois polychrome, qui précèdent l'autel où la Vierge se dresse, appuyée sur des pampres et vêtue d'un châle qui change de couleur selon la période de l'année et la célébration - violet à Pâques, blanc lors des mariages, par exemple. 

 

Maintenant que la légende et les attraits de la visite ont été expliqués, il manque le détail pratique : quand peut-on visiter? Du lundi au samedi, de 11h00 à 13h00 et de 16h30 à 19h00.  Et en août, les samedis soirs sont prolongés jusqu'à 21 heures, car il y a généralement une messe avant.

 

Vous préférez une visite guidée ? C'est une bonne idée. Une fois de plus, nous vous laissons entre les meilleures mains : Rosa Julià, qui dirige l'agence Agisitges, laquelle organise également des visites sur la ‘route des Américains’. Rosa souligne la valeur sentimentale que la Vierge de Vinyet conserve aux yeux des habitants de Sitges:"Elle est très aimée dans la ville et cela explique pourquoi il y a tant de filles et de femmes baptisées Vinyet, un nom qui n'est pas courant ailleurs".

 

Si vous vous rendez au sanctuaire, vous pourrez voir Olga, qui vit à l'ermitage, dans la maison attenante, avec sa fille et ses parents. Elle s'occupe de l'entretien du sanctuaire depuis 15 ans. Elle y est venue avec son mari, aujourd’hui décédé, et a toujours un sourire prêt pour le visiteur. Tout comme Amalia et Jordi, ses parents, qui donnent vie à un petit potager où les tomates sentent la tomate et ont un goût de tomate. Leurs soins minutieux sont la clé de ce "miracle"... même si je suis sûr que la Vierge Marie y contribue aussi ;)

Commentaires

Aucun commentaire.