Turisme de Sitges

Une route qui a du goût … et un passeport

Une route sur fond vert, bordée de vignobles, une route au rythme tranquille dont le tracé suit la route qui reliait autrefois les vignes du Penedés aux plages du Garraf, offre aujourd’hui une des meilleures expériences d’œnotourisme d’Espagne. Les treize caves propriétaires qui invitent à y faire halte supposent une émotion pour le palais que vous devez éprouver. Obligatoirement.

33 kilomètres relient, en ligne droite, Sitges à Sant Martí Sarroca. C’est ce qu’il est convenu de nommer la Route du vin, qui traverse 7 communes et permet de faire escale dans treize caves de l’appellation d’origine Penedès. Il s’agit de la première ‘wine road’ d’Espagne ; elle dispose même de son propre passeport, valable pour deux ans et que l’on vous tamponnera à chaque arrêt. Mais attention, ce passeport s’accompagne d’une prime. Oui, parce qu’au bout de la sixième cave visitée, chacune d’elles vous offre une bouteille. Et lorsque vous avez visité les 7 autres, également. Ça c’est un passeport gratifiant, vous ne me direz pas le contraire… ;)

 

Faut-il débuter la route par Sitges ou par Sant Martí Sarroca ? Pas forcément. C’est vous qui décidez du rythme et des arrêts. L’ordre des caves n’altère pas l’émotion prévue. Et vous savez pourquoi. Parce toutes sont différentes les unes des autres, aussi bien en termes de produit (vin ou cava, tel type de cépage ou tel autre) que d’installations (micro-caves, caves familiales, plus modernes et plus classiques). Dans tous les cas, souvenez-vous que l’arrêt à Sitges comporte la valeur ajoutée d’une dégustation de vin de Malvoisie de Sitges, un héritage gastronomique, historique et culturel, dont la portée, la singularité et l’expansion vous seront expliqués en détail (dégustation comprise) au Centre d’interprétation de la Malvoisie (CIM).

 

Pour notre part, nous avons fait halte dans les vignes de Puig Batet, situées au début du Parc du Garraf –vous pouvez donc imaginer le spectacle. Il est onze heures du matin et le soleil, qui a déjà pris ses aises, baigne d’or les ceps de vigne. Nous sommes accueillis par Natàlia Puig,  qui est en outre la présidente de la Route du vin. Natalia respire la passion pour le vin. Et pourtant elle a fait des études de pharmacie. Mais l’héritage émotionnel amorcé par son arrière-grand-père, Joan Puig, a énormément pesé. Ensuite vinrent son père et ses oncles, et maintenant c’est elle qui transmet cette passion aux visiteurs. Du reste, elle reconnaît que la Route du vin "contribue à rendre visible le Penedès et le Garraf, qui sont deux merveilles".

 

Celler Puig Batet 2

 

Natàlia met tout particulièrement l’accent sur la diversité des propositions qui jalonnent cette route : "Oui, d’ailleurs la phrase que répètent le plus souvent les gens qui l’empruntent est que les caves sont toutes très différentes les unes des autres". Et la deuxième remarque, également très significative, "ils s’étonnent énormément que nous nous entendions si bien ; c’est parce que nous sommes une famille animée par un même objectif ; il s’agit, non pas de se faire concurrence, mais de mettre en valeur de l’appellation d’origine Penedès".

 

Celler Puig Batet

 

Tout en parlant, Natàlia nous guide à travers les vignes, comme elle le fait lorsqu’elle accompagne ses visiteurs. Elle nous dit miser sur les familles, « C’est pourquoi nous organisons des ateliers pour enfants, afin que les gosses s’amusent avec un moniteur pendant que les parents font la dégustation ». C’est un atelier qui plait : il s’agit de dessiner, de fabriquer et de « coller » des étiquettes de bouteilles de vin qu’ils font eux-mêmes.

 

L’endroit de la dégustation est une pure merveille. Pas de toit. Elle a lieu à l’ombre d’un vieux caroubier, sur une table revêtue d’une nappe à carreaux, avec les vignes et le Parc du Garraf comme témoins et quatre vins comme ambassadeurs (une mention spéciale pour son rosé, ‘Fer el Trago’, médaille d’argent aux prix Vinari).

 

Quelques informations pratiques sur la route du vin, dont vous devez sûrement déjà être en train de planifier la visite. Pour commencer, vous pouvez consulter le parcours et en découvrir les caves sur le site web dédié. Pour réserver, la démarche est directe avec chacune des caves, soit par téléphone, soit par e-mail.

 

Ah, et n’oubliez pas de noter la date du 4 juin, Fête de la floraison, où les treize caves se réuniront pour offrir leurs vins et leurs cavas, et finir en beauté par un dîner animé par un dj. Cette année, rendez-vous est pris aux caves de Finca Viladellops. Oui, je sais, vous allez tout de suite vous servir un verre de vin, n’est-ce-pas. Alors santé ! (l’idéal serait que ce soit un Penedés, hein ! ;)

 

Commentaires

Aucun commentaire.